jeanklein.org

Jean Klein – Séminaire de ND du Laus – 06/09/1990



Extrait (audio) d’un séminaire de yoga de Jean Klein à Notre-Dame du Laus en septembre 1990. Court extrait de l’entretien qui clôt la dernière séance.

Enregistrement de J. Chami.

Il ne s’agit pas ici de donner les éléments d’un cours de yoga, et encore moins de ce qui serait une méthode reproductible.
Ces enregistrements sont simplement là pour donner un peu du parfum de ce qu’était l’enseignement de Jean Klein dans son approche corporelle, enseignement donné dans l’instant et totalement adapté au moment .

Transcription d’un extrait de l’entretien final :

-Q: Pour une pratique personnelle de l’approche corporelle à la maison: est-ce qu’il est préférable de s’adonner tous les jours, aux mêmes postures tant qu’elles ne sont pas complètement ressenties, droites de l’intérieur, ou bien est-ce que cela peut être une façon de faire aussi: De laisser ‘jaillir’ les postures que le corps à envie de prendre?

– J Klein: Il ne faudrait pas procéder systématiquement. Quelque-fois le corps vous transmet ce qu’il à besoin, en quelque sorte. Ce qui est important pour vous, c’est: – D’épurer totalement le corps de toutes ses tensions. – Que vous habitiez totalement le corps et – Que vous fassiez les postures sans intentions. C’est tout simplement être attentive.
Lorsque nous parlons d’une attention, très souvent c’est une attention ‘à’ quelque-chose.
Mais l’attention ‘elle-même’ est sans qualité, elle est sans objet. Lorsque vous dites: «J’ai été attentive», ou: «Je suis attentive», à ce moment-là vous n’êtes pas attentive.
Une attention vraiment sans habilité, sans dynamisme de vouloir atteindre quoique ce soit. L’attention est ‘sans’ qualités. Lorsque vous faites vos exercices corporels, soyez tous simplement attentive aux champs de toutes ces perceptions corporelles.

-Q: Oui, mais les postures sont très codifiées.

– J Klein: Prenez très peu de postures. Deux ou trois postures, ça suffit. Vivez-les complètement, explorez-les totalement.

-Q: Et quand vous dites: « Rentrez dans la sensation », est-ce que cela veut dire : il n’y a plus d’efforts musculaires ou est-ce qu’il en subsiste ?

– J Klein : Il n’y a pas d’efforts musculaires.

-Q: Mais il faut que le corps tienne dans une certaine position et d’une certaine place

– J Klein : Tout à fait d’accord, mais il faut arriver ou il n’y a plus de réactions dans la posture, plus de tensions.

-Q: Mais on s’aligne quand même à la ligne directrice de la posture, à l’intérieur ?

– J Klein : Oui, vous vivez totalement en identité avec la posture. Il n’y a que sensation…

Dans la journée, il est intéressant, à deux reprises, de vivre totalement la sensation corporelle dans un état de détente totale.

source

A propos de: Admin Réseau
Administrateur du réseau Advaïta.com
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires